Finance. Le bitcoin, une illusion dangereuse

·1 min de lecture

La cryptomonnaie la plus populaire du moment n’aura jamais les qualités d’une monnaie “à l’ancienne”, mettent en garde deux directeurs de la BCE dans une tribune pour la Frankfurter Allgemeine Zeitung. Sa diffusion de plus en plus large pourrait même causer “des dommages sociaux considérables”.

“Ne vous laissez pas berner par le bitcoin”, mettent en garde deux hauts responsables de la Banque centrale européenne (BCE) dans une tribune publiée par la Frankfurter Allgemeine Zeitung. Non seulement il ne tient pas ses promesses, expliquent Ulrich Bindseil et Jürgen Schaaf, mais “l’auto-illusion collective a désormais atteint une dimension susceptible de causer des dommages sociaux considérables”. Le bitcoin était supposé “créer une monnaie mondiale efficace”, “être à l’abri de l’inflation et permettre de fortes plus-values” tout en libérant “l’individu souverain” du poids de l’État. Las, “le château de cartes menace de s’effondrer”.

Le bitcoin “est trop volatile et trop coûteux” pour remplir les critères classiques d’une monnaie – “unité de compte, moyen de paiement, réserve de valeur”. Il est impossible qu’il concurrence la gouvernance traditionnelle des infrastructures de marché, la preuve en est “l’échec” du Salvador, où le bitcoin “n’a pas été accepté par la population”.

À lire aussi: Première mondiale. Comment le Salvador a adopté le bitcoin comme monnaie officielle

Nul besoin d’être un virtuose de la finance “pour comprendre que le prix du bitcoin sera tôt ou tard nul”. Les spéculateurs qui misent sur sa rareté se trompent. “C’est seulement la demande subjective utile qui rend un bien rare et donc précieux”, l’enthousiasme ne suffisant pas à long terme. “La fièvre du bitcoin a toutes les caractéristiques d’une bulle spéculative fondée sur la théorie du plus grand fou”, selon laquelle “la valeur augmente tant que le ‘plus grand

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles