Finale NBA: les Celtics reprennent l'avantage au forceps face aux Warriors

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le trèfle à trois feuilles Tatum/Brown/Smart de Boston a eu raison de la remontée fantastique de Golden State, initiée par Stephen Curry au 3e quart-temps, pour s'imposer à domicile (116-100) mercredi, et ainsi reprendre l'avantage deux victoires à une en finale NBA.

Les Celtics voulaient répondre au défi physique imposé par les Warriors au match précédent (107-88) et cela s'est vu. Ils ont remporté la bataille sur ce plan et elle a fait des dégâts puisque Curry s'est fait mal à la jambe gauche, sur laquelle est lourdement retombé Al Horford à la lutte pour un ballon.

A ce moment-là, à quatre minutes de la fin du match, Boston tenait bien sa victoire (110-96). Et le double MVP (2015, 2016) de Golden State, si brillant avant ce coup dur (31 pts à 12/22, 4 rbds), est allé, tête basse et en grimaçant, s'asseoir sur le banc. A côté de Draymond Green, qui lui venait d'écoper de sa sixième faute sur l'action, synonyme d'exclusion, récoltant la bronca des fans survoltés des C's.

Ils pouvaient exulter pour le premier match d'une finale joué au TD Garden en douze ans et quatorze ans après y avoir célébré son 17e titre. Un des hommes forts de ce sacre, Paul Pierce, était d'ailleurs "front-court" pour apporter son soutien à la génération Tatum, en quête d'apporter un 18e titre au palmarès de Boston, qui serait un nouveau record et laisserait les rivaux honnis des Lakers juste derrière.

Back in 1984

Une génération pas encore dorée mais talentueuse et déterminée à l'être qui aura, durant cette troisième joute, réussi une rare performance en finale NBA.

Mais le quatrième quart-temps est autant celui de Boston, à la défense retrouvée (23-11) à point nommé, que le troisième appartient à Golden State.


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles