Finale de la Ligue des champions : quel dispositif pour accueillir les 70.000 Anglais sans billets ?

Les autorités policières ont eu trois mois seulement pour organiser cet événement, contre dix-huit habituellement. La finale de la Ligue des champions , qui devait se dérouler à Moscou, a finalement été délocalisée au Stade de France à cause de la guerre en Ukraine . Plusieurs dizaines de milliers de supporters anglais et espagnols sont attendus dans la capitale pour assister au match opposant le Real à Liverpool, samedi à 21h.

Deux fans zones mises en place

L'organisation de la sécurité autour de ce match est un bon test pour la préfecture de police pour éprouver sa réactivité, en prévision de la coupe du monde de rugby l’année prochaine et les JO de 2024.

Selon les services de renseignement de la capitale, jusqu’à 70.000 Britanniques sans billets sont attendus ce week-end. A cela s’ajoutent 22.000 supporters anglais qui seront dans le stade. Deux fans zones ont été mises en place à bonne distance, pour éviter d’éventuelle confrontation qui pourrait dégénérer.

>> Retrouvez Europe Matin en replay et en podcast ici

Un match à enjeux sécuritaires

Celle des Espagnols se trouve à Saint-Denis. Pour les Anglais, ce sera Cours de Vincennes dans le 12e arrondissement. 44.000 supporters pourraient s’y rendre. "On ne va pas se mentir, c’est un match à enjeux sécuritaires", lâche un haut cadre de la Place Beauvau.

6.800 policiers et gendarmes sont mobilisés spécifiquement pour encadrer cet événement. La vente et la consommation d’alcool seront interdites aux abords du Stade de Fran...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles