Finale de la Ligue des Champions : la colère des incidents fait presque oublier la défaite

© GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP

Le sentiment d'une fête un peu gâchée, samedi, lors de la finale de la Ligue des champions . La presse anglaise, comme le Daily Mail, parle d'une nuit de chaos . À la gare du Nord à Paris, les premiers Eurostar rentrent en Angleterre avec de nombreux supporteurs de Liverpool. Quel est le sentiment qui règne sur place ? Les incidents de samedi soir éclipsent presque la défaite de leur club et laissent place à un sentiment d'amertume, voire de colère. Andy, valise à la main et casquette de Liverpool sur la tête, a mis deux heures à rentrer dans le Stade de France.

 

>> Retrouvez le journal de la mi-journée week-end en podcast et en replay ici

Aujourd'hui, il est désabusé. "C'était le chaos. Je n'ai jamais été à une finale européenne comme ça. C'était juste le pire du pire. Ça m'a donné une mauvaise image de la France", assure-t-il au micro d'Europe 1. "On a payé des centaines de pounds pour faire ce voyage", poursuit-il, agacé. "Peut-être qu'il y avait un sous effectif, je ne sais pas, mais des supporters qui tentent de rentrer comme ça sans tickets, ça arrive à tous les matches, à toutes les finales. Pourquoi ça devrait être différent cette fois ?"

"Très dangereux"

D'autres dans la file d'attente ont eu très peur. Joe était avec son fils là où des supporteurs qui rentraient sans ticket ont été gazés par les forces de l'ordre. "C'était vraiment très mauvais et très dangereux. Ça m'a beaucoup inquiété", raconte-t-il. "Je suis juste soulagé qu'on soit tous sains et sauf à l...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles