Fin de vie: Line Renaud déclare avoir "convaincu" Emmanuel Macron

Line Renaud avec Emmanuel Macron à l'occasion d'une cérémonie en l'honneur de l'actrice à l'Élysée le 2 septembre 2022 - Ludovic MARIN / POOL / AFP
Line Renaud avec Emmanuel Macron à l'occasion d'une cérémonie en l'honneur de l'actrice à l'Élysée le 2 septembre 2022 - Ludovic MARIN / POOL / AFP

"Je l'ai convaincu". Emmanuel Macron a annoncé mardi le lancement d'une consultation citoyenne sur la fin de vie qui rendra en mars ses conclusions en vue d'un éventuel changement de "cadre légal" d'ici à la fin 2023, ce qui pourrait autoriser l'euthanasie en France. La chanteuse Line Renaud a déclaré, dans une interview diffusée ce mercredi sur RTL, avoir influencé le président de la République en ce sens.

"Je l'ai convaincu, parce qu'à un dîner où je suis revenue sur la question, le président m'a fait comprendre que cela se ferait", explique-t-elle.

"Je me battrai jusqu'à ce que j'y arrive"

Line Renaud a fait du droit à l'euthanasie son principal combat. En août, elle signait une tribune dans Le Journal du Dimanche appelant à légaliser l'aide active à mourir.

"J'aime les gens, je n'aime pas voir souffrir les gens. Là je suis en présence en ce moment de personnes qui souffrent inutilement puisque l'on sait que c'est la fin, il n'y a plus rien à faire, sauf les laisser souffrir et attendre qu'elles meurent", raconte-t-elle à RTL. "C'est insupportable, c'est pour cela que je me battrai".

Elle assure que la légalisation de l'euthanasie est aujourd'hui "en bonne voie, il me semble que c'est en bonne voie. Je me battrai jusqu'à ce que j'y arrive".

Après diverses évolutions législatives, médicales et sociétales ces dernières années, le Comité Consultatif national d'éthique (CCNE) a rendu mardi un avis très nuancé mais acceptant, pour la première fois, la possibilité d'une aide "active" à mourir en France strictement encadrée.

Article original publié sur BFMTV.com