"Une fin de vie digne" : La mère de Dominique Besnehard est morte, il remercie son Ephad

·1 min de lecture

Dominique Besnehard aurait sans doute aimé pouvoir ajouter encore quelques lignes au scénario du film de la vie mais, malheureusement, le destin en a décidé autrement. L'agent de stars le plus célèbre a perdu sa mère. Il a annoncé sa mort le 21 avril sur Facebook.

En légende d'une photo de sa maman, Dominique Besnehard écrit : "Ma généreuse maman, unique et protectrice ALBERTINE, qui aurait eu 99 ans le 15 juillet, vient de nous quitter au milieu de l'après-midi dans son Ephad de Angers. Elle a été aimée, protégée par le personnel hospitalier de l'Hôpital Saint Nicolas [ce pôle médico-social est rattaché au CHU d'Angers, NDLR] absolument dévoué et d'une attention hors pair. Merci Lydia, Éliane et Sandra. Vous avez permis à ma mère de vivre une fin de vie très digne." Des mots très chaleureux envers ceux qui ont fait en sorte que la maman du dénicheur de talents puisse couler des vieux jours dans de bonnes conditions. Selon le site de l'établissement, les résidents en situation de dépendance peuvent bénéficier de "nombreux espaces verts aménagés et accessibles à tous sur le même parc."

En plein scandale sur la gestion désastreuse et avec des objectifs très lucratifs de certains Ephad, les mots de Dominique Besnehard ont fait chaud au coeur du personnel. "Au revoir Me Albertine. Toutes mes condoléances à vous ses enfants chéris, comme elle savait vous appeler. Merci pour votre bienveillance...

Lire la suite


À lire aussi

Laurent Maistret (Koh-Lanta), la mort de sa mère : "À la fin, une machine la maintenait en vie"
Elsa Zylberstein a affronté la mort de sa mère en plein tournage : "Le pire moment de ma vie..."
Mort de Jean-Paul Belmondo : l'acteur "ne parlait plus beaucoup" en fin de vie

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles