Fin des travaux de la grande commission mixte entre la RDC et le Burundi

Ces derniers jours à Kinshasa, les deux pays ont décidé de relancer les concertations permanentes interrompues depuis 1988. Selon Albert Shingiro, le ministre des Affaires étrangères du Burundi, c’est la sécurité à la frontière entre les deux pays qui a dominé les débats. Kinshasa et Gitega se sont notamment mis d’accord pour procéder à la sécurisation et à la démarcation des frontières communes. Ils ont aussi convenu de neutraliser les forces négatives et autres groupes armés, sans oublier la lutte contre la prolifération des armes légères et de petit calibre.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles