Fin du thermique en 2035 : est-ce vraiment réaliste ?

·1 min de lecture
Fin du thermique en 2035 : est-ce vraiment réaliste ?

Le cap est fixé : en 2035, l'Union Européenne veut interdire la vente des voitures thermiques (essence et diesel). Et ce, de façon stricte : alors que la France milite pour une fin progressive qui laisserait les hybrides à la vente pendant quelques années, l'Europe préfère une version nette, avec du 100 % électrique dès 2035. Mais comment cette date butoir sera mise en place par les autorités compétentes ? Et est-ce vraiment réaliste de vouloir interdire les énergies fossiles après des décennies de dépendance, aussi vite ? Les experts de la Rédac' Auto Plus vous donnent toutes les infos dans cet extrait de l'émission d'Auto Plus TV :

Euro 7, la clef des débats

"Le nerf de la guerre, ça sera Euro 7". C'est le nom de la future norme des émissions à laquelle les constructeurs devront se plier pour commercialiser des véhicules en Europe. Les moteurs devront être homologués, et devront donc être développés pour atteindre les objectifs fixés par la norme Euro 7. Mais voilà : l'Europe ne cache pas son désir de forcer la main des constructeurs vers l'électrique, en instaurant des normes très strictes sur le thermique. Si bien que les constructeurs pourraient être obligés de mettre fin au pur thermique à minima, pour imposer l'hybride sur tous les moteurs. Et si Euro 7 est vraiment très strict, les constructeurs pourraient devoir se tourner vraiment en masse vers l'électrique très rapidement. Réponse en 2022 ou 2023, quand cette norme sera publiée.

Pour les reste,...Lire la suite sur Autoplus

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles