Fin des tests Covid gratuits: qui est concerné et pour quel prix?

·3 min de lecture
À partir du 15 octobre les tests de dépistage du Covid ne seront plus gratuits pour les adultes non-vaccinés. (Photo: CHRISTOPHE ARCHAMBAULT via Getty Images)
À partir du 15 octobre les tests de dépistage du Covid ne seront plus gratuits pour les adultes non-vaccinés. (Photo: CHRISTOPHE ARCHAMBAULT via Getty Images)

COVID - La mesure ne concernera pas tout le monde. Dans un entretien accordé au journal Les Échos le 26 septembre, le premier ministre Jean Castex assurait vouloir mettre un terme aux tests dits de “confort”. Ce sont ces tests qui sont visés par l’annulation de remboursement, effective à partir du 15 octobre.

Dans son allocution du 12 juillet, le président de la République avait d’ailleurs déjà annoncée la fin de la gratuité de ces tests de dépistage du Covid-19. Mesure à venir qui a été ensuite confirmée le mois suivant par Gabriel Attal.

Jusqu’à présent, tous les tests de dépistage par PCR et antigéniques sont pris en charge à 100% par l’Assurance maladie sur le territoire national. Ainsi, les personnes avec ou sans symptôme du Covid-19, cas contact ou non, les vaccinés ou non-vaccinés sont, toutes sans exception, remboursées sans condition. Pour qui les tests ne seront-ils plus remboursés? Quel sera le prix du test PCR? Le test antigénique sera-t-il lui aussi déremboursé? Qu’en est-il pour les enfants? Le HuffPost vous répond.

Fin de la gratuité des tests : qui est concerné?

  • Fin du remboursement pour les personnes non-vaccinées

La mesure vise à encourager la vaccination en décourageant les tests dont l’objectif est uniquement de délivrer un pass sanitaire provisoire pour se rendre au restaurant, prendre le TGV ou encore aller au cinéma. Selon Jean Castex, la “logique est de rembourser les tests liés à des motifs réellement médicaux et de continuer à inciter à se faire vacciner”.

En clair, les personnes non-vaccinées souhaitant accéder au pass sanitaire devront elles-mêmes se le payer, sauf s’ils ont une prescription médicale de leur médecin parce qu’elles présentent des signes évocateurs du Covid ou qu’elles sont cas contact. Une personne symptomatique ou cas contact pourra donc se faire rembourser le test. Pour les voyages à l’étranger et les voyages en train longue distance (TGV, les trains Intercités, de nuit et internationaux...), l’information n’est pas encore précisée et confirmée.

  • Concernant les vaccinés, rien ne change

Les personnes vaccinées continueront donc d’être remboursées sur simple présentation d’un certificat de vaccination à la pharmacie ou au laboratoire, a précisé le ministère de la Santé à Franceinfo.

  • Les moins de 16 ans ne sont pas concernés

Les enfants et adolescents de moins de 16 ans sont eux aussi épargnés par la résiliation de la gratuité totale des tests, alors que le pass sanitaire entre en vigueur, le 30 septembre, pour les adolescents âgés de 12 ans et 2 mois à 17 ans.

Un choix de gratuité en accord avec les recommandations du Conseil scientifique, qui préconise une nouvelle stratégie de dépistage à l’école, dernier endroit où des personnes non vaccinées se réunissent. Pour rappel également, les jeunes de moins de 16 ans ne peuvent pas se faire vacciner contre le Covid si leurs parents s’y opposent.

Combien vont coûter les tests PCR et antigénique?

Deuxième objectif affiché: alléger la facture du dépistage pour la Sécu, qui a coûté 2,2 milliards d’euros en 2020 et pour lequel 4,9 milliards sont prévus cette année. Selon les informations inscrites sur Ameli, le prix du test PCR avoisinera les 43,89 euros pour un PCR, celui de l’antigénique tournera autour de 25 euros.

À voir également sur le HuffPost: 50 millions de vaccinés: la course de graphique qui montre la progression française

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI:

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles