Fin du ramadan : pour le recteur de la Grande Mosquée, le jeûne s'est déroulé sans accroc

C'est officiellement la fin du ramadan pour les musulmans. En fonction des observations de la lune établies par la Grande Mosquée de Paris, la fête de l'Aïd, qui clôt définitivement cette période, aura donc lieu ce lundi. Pour le recteur de la Grande Mosquée de Paris, Chems Eddine Haziz, c'est un mois de ramadan sans accroc qui se termine, comparé aux deux dernières années.

"Il y a eu énormément de ferveur"

"C'est un soulagement parce qu'effectivement les deux dernières années, ça a été très perturbé. On a eu le confinement et puis après le couvre-feu, on n'a pas pu fêter la fête de l'Aïd ni faire la prière. Et donc aujourd'hui, ce mois s'est déroulé dans d'excellentes conditions" s'est-il félicité.

>> Retrouvez tous les journaux de la rédaction d'Europe 1 en replay et en podcast ici

"Il y a eu énormément de ferveur. Les prières du soir ont pu être assurées, cela a été un grand mois de spiritualité, de rencontres, de solidarité pour organiser des repas, de rupture du jeûne pour les étudiants, les nécessiteux", confie le recteur. Cette figure de l'islam en France rappelle que le ramadan est un très beau moment de solidarité et "je peux vous dire que j'ai l'âme en peine lorsque je sais qu'il nous reste un jour de ramadan", conclut-il.


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles