La fin du port du masque en extérieur pour cet été ?

·1 min de lecture

En France, quand pourra-t-on se passer de masque ? Alors que tous les indicateurs épidémiques sont au vert et que mercredi 9 juin marquera une nouvelle étape du déconfinement, la question se pose. D'ailleurs, plusieurs villes ont déjà fait le choix de lever l'obligation du port du masque en extérieur.

"Ce qui est sûr, c’est que jusqu’à la fin du mois de juin, on ne se pose pas la question de relâcher, au niveau national, le port du masque en extérieur. Mais ce qui est sûr aussi, c’est qu’on ne demandera pas aux Français de porter le masque à l’extérieur un jour de plus que ce qui sera nécessaire", a déclaré Olivier Véran ce dimanche dans l'émission BFM Politique, en partenariat avec Le Parisien/Aujourd'hui en France.

Autrement dit, la question se reposera fin juin, pour les congés d'été. "On aura alors un discours plus général sur le port du masque en extérieur" et, a ajouté le ministre de la Santé, il pourrait y avoir "des règles différenciées".

Comprendre : en fonction de l'endroit où vous vous situez. En effet, c'est dans les lieux ouverts et aérés, où peu de personnes sont concentrées, que l’obligation du port du masque pourrait être levée.

"Si vous êtes seul ou quelques-uns dans un très grand espace, très aéré comme une plage, une montagne, une forêt, un parc, une rue déserte, là on doit pouvoir être rapidement amené à revenir sur l'obligation du port du masque dans cette situation", a-t-il encore précisé.

A l'inverse, (...)

Lire la suite sur Topsante.com

IHU à Marseille : un cluster de Covid-19 dans l'hôpital du Pr. Raoult ?
À 20 ans, elle fait une crise cardiaque à cause d'un challenge sur TikTok
Tendinite : comment soulager la douleur
9 encas "coup de fouet" pour vous booster
DIRECT Covid-19 en France ce 7 juin : chiffres, annonces

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles