Masques : « Difficile de le garder après le 30 juin », juge le Pr Delfraissy

·1 min de lecture
Jean-François Delfraissy prévoit une reprise de l'épidémie en septembre ou en octobre, mais différente des précédents rebonds en raison de la vaccination.
Jean-François Delfraissy prévoit une reprise de l'épidémie en septembre ou en octobre, mais différente des précédents rebonds en raison de la vaccination.

Emmanuel Macron l'avait suggéré : la fin des masques pourrait être pour bientôt. Comme bon nombre de Français, le président de la République « en a marre du masque », comme il l'avait fait savoir lors d'un déplacement dans l'Aube en mai dernier. Et, pour Jean-François Delfraissy, il semble désormais qu'il « sera très difficile de garder le masque après le 30 juin ». Plusieurs membres du gouvernement ont affirmé, ces dernières semaines, qu'il fallait attendre de voir comment la situation sanitaire évoluait avant d'envisager la levée du port obligatoire. L'échéance de fin juin a même déjà été évoquée.

Et le président du conseil scientifique de prédire donc : « Je pense qu'il sera très difficile de garder le masque après le 30 juin. Il faut être raisonnable, les gens qui sont à la campagne, qui vont être sur les plages, qui vont se balader, vont dire : ?Bon, attendez, les experts, arrêtez, on est capables de porter le masque là où il faut? », a déclaré le scientifique mardi sur RTL.

L'étape cruciale du 9 juin

Le Pr Delfraissy insiste d'ici là pour le « port du masque, y compris à l'extérieur, au moins jusqu'au 30 juin » : « Il faut qu'on le fasse en particulier dans les très grandes villes. Ça va se jouer à Paris, Lyon, Marseille, Nice, Bordeaux. On a un moment un peu complexe dans deux jours, parce que jusqu'à maintenant on était à l'extérieur et maintenant on va ouvrir à l'intérieur. Et c'est bien là où ça va se jouer », a dit le président du conseil scientifi [...] Lire la suite