Fin de l'interdiction de déplacement à plus de 100 kilomètres : "La SNCF est comme punie puisqu'elle ne peut pas vendre plus d'un siège sur deux"

franceinfo

"La SNCF est comme punie puisqu'elle ne peut pas vendre plus d'un siège sur deux", alors que l'on "autorise les avions à vendre tous leurs sièges" et que les déplacements "en voiture au-delà de 100 kilomètres" seront bientôt autorisés, estime ce vendredi 29 mai sur franceinfo Bruno Gazeau. Le président de la Fédération nationale des associations d’usagers des transports (Fnaut), réagit notamment à la levée de l'interdiction de se déplacer à plus de 100 kilomètres, à partir du 2 juin.

franceinfo : À partir de mardi, on va retrouver une liberté totale de mouvement, mais sans finalement pouvoir avoir véritablement les moyens de se déplacer ?

Bruno Gazeau : Ce qui est très choquant dans cette affaire, c'est qu'on autorise les gens à se déplacer en voiture au-delà de 100 kilomètres, on autorise les avions à vendre tous leurs sièges, mais la SNCF, elle, est comme punie puisqu'elle ne peut pas vendre plus d'un siège sur deux. On ne comprend pas cette inégalité qui va lui coûter de l'argent au moment où le gouvernement fait des plans de sauvetage de l'aviation, de relance de la voiture, mais aucun plan pour le ferroviaire. On l'empêche de faire du chiffre d'affaires et on lui fait perdre des parts de marché, mais on ne vole pas à son secours, comme on vole au secours des (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi