Fin de l'ère Mario Draghi : l'incertitude politique en Italie inquiète l'Europe

Après la démission de Mario Draghi, le président italien, Sergio Mattarella, a dissous le Parlement, jeudi, et convoqué des élections anticipées. Prévues le 25 septembre, elles devraient profiter à l'extrême droite. Une perspective qui inquiète les marchés et l'Union européenne, confrontée à l'inflation et à la guerre en Ukraine. Ludmila Acone, historienne spécialiste de l'Italie, est l'invitée de France 24.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles