Vers la fin de la gratuité des tests anti-Covid ?

·1 min de lecture

La vaccination ou le dépistage ? La question va-t-elle tarauder le gouvernement alors que les cas du variant Delta sont de plus en plus nombreux dans le pays et surtout que la vaccination stagne ? Et la question du remboursement des tests, qu'ils soient PCR ou antigéniques, est dans le viseur de certains médecins, rapporte notamment LCI, qui se demandent s'il ne faut pas un faire un choix rapidement.

Dans un communiqué publié le 23 juin dernier, l'Académie nationale de médecine préconise de ne plus rembourser certains tests qui détourneraient les Français de la vaccination : "Pour vaincre le Covid-19, une bonne vaccination vaut mieux que des tests à répétition", estime l'institution. Ne plus rembourser signifie explicitement les rendre payants et inciter dans le même temps les Français réticents à se faire injecter une ou plusieurs doses. Car elle le rappelle, l'immunité ne sera acquise que si 80 % de la population est vaccinée.

>> A lire aussi - Covid-19 : non, vos tests PCR réalisés pour vos vacances à l'étranger ne seront pas remboursés

Dans le viseur de l'Académie, les "tests RT-PCR et antigéniques pratiqués pour convenances personnelles" des personnes non vaccinées. Implicitement, sont visés tous ceux qui font ces tests pour voyager, obtenir un pass sanitaire ou participer à des événements de grande importance. Et si l'institution fait cette mise en garde, c'est, dit-elle, parce que la France rembourse tout "à la différence de la plupart des pays européens".

Sur franceinfo (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

AstraZeneca : l'espacement long des doses plébiscité selon une étude
Brexit : le feu vert de Jersey, une bouffée d’oxygène pour nos pêcheurs
Brexit : l’UE donne son feu vert au transfert des données personnelles vers le Royaume-Uni
De la cité à la calanque, le tarif imbattable des faux taxis marseillais
Finance : la Banque de France alerte sur les risques de cyberattaques

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles