Fin d'Erasmus au Royaume-Uni : "C'est l'abandon du socle culturel commun européen"

·1 min de lecture

Erasmus au Royaume-Uni, c'est bel et bien terminé. Le pays a quitté le programme européen d'échanges universitaires bien connu des étudiants dans le cadre de son accord post-Brexit conclu jeudi avec l'UE. Pour justifier cette décision, à propos de laquelle le négociateur européen, Michel Barnier, a exprimé ses "regrets", le Premier ministre britannique a notamment invoqué des questions de coûts. Il a toutefois annoncé un programme mondial pour le remplacer. Invité d'Europe 1 samedi, le professeur de droit à l'université parisienne Panthéon-Sorbonne Thomas Clay déplore "l’abandon" par le Royaume-Uni "du socle culturel commun européen". Etudiant, il avait "fait partie de cette première génération à la fin des années 1980 qui a bénéficié de ce programme Erasmus". 

A LIRE AUSSI - Brexit : l'accord entre les 27 et le Royaume-Uni, un succès à relativiser

"Ça va accentuer le détachement du Royaume-Uni du continent européen"

La fin du programme au Royaume-Uni "va accentuer sur le long terme son détachement du continent européen pour aller, peut-être, dériver encore un peu plus outre-Atlantique", regrette l'universitaire. Pour lui, la décision britannique est "une grande tristesse" en particulier pour ce pays mais aussi pour l'Europe, car "il n’y a pas de meilleure manière de construire l’Europe" qu'à travers "cette immersion dans un autre pays pendant un semestre où un an".

>> Retrouvez le journal de la mi-journée week-end en podcast et en replay ici

Grâce à Erasmus, rapp...


Lire la suite sur Europe1