Publicité

Fin de la coopération économique entre les deux Corées

Il avait commencé l'année en déclarant que « toute réunification pacifique serait impossible ». Kim Jong-un, le leader nord-coréen, poursuit sa rhétorique musclée contre son voisin du Sud, et va même plus loin. Ce jeudi 8 février, il a annoncé suspendre toute coopération économique entre les deux Corées.

C'est l'agence de presse nord-coréenne qui a annoncé ce jeudi la fin des liens économiques qui lient Corée du Nord et Corée du Sud.

Approbation unanime, selon elle, de l'Assemblée populaire suprême. Dans le viseur, la loi sur la coopération économique intercoréenne. Une décision symbolique puisque le commerce entre les deux pays est proche de zéro. En 2015, il représentait tout de même 2,7 milliards de dollars. Mais depuis, Pyongyang s'est tourné vers d'autres formes de revenus, comme le transfert illicite de biens.

À lire aussiLa menace d’un affrontement entre les Corées inquiète les habitants de Yeonpyeong

Réaction d'un officiel sud-coréen dans les colonnes de Bloomberg : « cette décision va isoler encore plus le régime de Kim-Jong Un ».

Autre loi abrogée par la Corée du Nord, celle sur le fonctionnement du projet touristique du mont Kumgang, au Nord. Un lieu hautement symbolique, puisqu'une station touristique y a été construite par une société sud-coréenne. Le projet avait déjà du plomb dans l'aile. En 2008, Séoul avait suspendu les voyages touristiques, car un soldat nord-coréen avait abattu un visiteur du sud qui s'était écarté d'un chemin autorisé.


Lire la suite sur RFI