Fin du conflit en Guyane : Arianespace a perdu "500 000 euros par jour" pendant cette crise qui a duré plus d'un mois

franceinfo
Fin du conflit en Guyane : Arianespace a perdu "500 000 euros par jour" pendant cette crise qui a duré plus d'un mois

La facture est lourde pour Arianespace après plus d'un mois d'un conflit en Guyane. Stéphane Israël, PDG d'Arianespace, a fait le bilan samedi 22 avril sur France Inter en précisant que le mouvement social avait "pu coûter jusqu'à 500 000 euros par jour" à l'entreprise "et à l'ensemble des partenaires de la base". Il a indiqué que les préparatifs de lancement vont reprendre dès lundi.

Le secteur spatial est "une chance pour la Guyane", avec "1 700 emplois directs sur la base". "Cela représente 16% du PIB, 40 % de la masse salariale du secteur privé. En tout, vous avez 9 000 emplois qui sont générés par le spatial", a détaillé le patron d'Arianespace.

franceinfo : Quel est le bilan de ce mois de crise pour Arianespace ? Quelle sera la facture ?

Stéphane Israël : On peut dire que ça a pu coûter jusqu'à 500 000 euros par jour à Arianespace et à l'ensemble des partenaires de la base. C'est une estimation qui doit être affinée. Le conflit a duré un mois, vous pouvez faire vos comptes. Nous allons étudier cela de près, avec un paramètre important, si nous tenons nos 12 lancements d'ici la fin de cette année, le surcoût sera limité, et nous tenons à cet objectif.

Ce qui est très important, c'est de reprendre dès lundi et de faire ces 12 lancements cette année.

Stéphane Israël

à franceinfo

C'est important pour notre équilibre et c'est important pour nos clients. Par ailleurs dans le carnet de commandes, il y a globalement 53 lancements à réaliser, 20 Ariane, 26 Soyouz, 7 Vega et ce mois de conflit n'a pas entraîné de départ des clients.

Pour vous la fin de ce conflit, c'est une très bonne ?

C'est d'abord une très bonne nouvelle pour la Guyane car plus d'un milliard d'euros vont être débloqués, pour construire des ponts, des routes, pour soutenir le budget de la collectivité locale. C'est aussi une bonne nouvelle pour Arianespace. Les barrages vont (...) Lire la suite sur Francetv info



Trois questions sur la signature de l'accord de fin de conflit en Guyane
Guyane : un accord de fin de conflit a été signé après un mois de mouvement social
Guyane : les barrages routiers ont été réinstallés jusqu'à la signature d’un accord
Le journal des Outre-mers. Crise en Guyane, un week-end pascal plus apaisé
C'est ma maison. Location : deux nouveaux diagnostics à partir du 1er juillet

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages