Fin du chauffage au gaz dans les logements neufs : les professionnels du secteur en colère

·1 min de lecture

Le gouvernement a dévoilé les nouvelles normes de construction des bâtiments neufs, avec l'objectif de rattraper son retard en matière de rénovation énergétique. Parmi elles se trouve l'interdiction, à partir de l'été prochain, d'installer un chauffage au gaz dans une maison neuve. Mais cette mesure, destinée à faire baisser le niveau d'émissions de CO2, est très contestée. Les professionnels du gaz rappellent ainsi leurs efforts pour rendre le réseau de plus en plus renouvelable. Chez les professionnels du bâtiment, cette décision va les contraindre à se réorganiser dans un délai très court.

>> LIRE AUSSI - Aides financières, alternatives : comment remplacer sa chaudière au fioul ?

"Les salariés et les entreprises vont encore déguster"

"Au bout du bout, ce sont les salariés et les entreprises qui vont encore déguster. On va ralentir la construction de ces logements prévus pour 2021, et ça, ce n'est pas acceptable dans une période de Covid-19 et de crise", déplore Olivier Salleron, président de la Fédération française du bâtiment. Selon lui, le timing est donc mal choisi par le gouvernement. 

"Ces deux années, logiquement, on ne devrait pas toucher ce qui fonctionne. Car on est toujours en phase de reprise, on n'est toujours pas en phase de relance. Si on veut que la relance fonctionne, il faut nous laisser travailler tranquillement avec les normes actuelles", ajoute-il. 

Aujourd'hui, une maison neuve sur cinq est équipée au gaz. Donc le gouvernement ne veut donc plus pe...


Lire la suite sur Europe1