Fin des activités de l'"Aquarius" : SOS Méditerranée espère trouver "un nouveau bateau pour retourner en mer dès début 2019"

franceinfo
Frédéric Penard, le directeur des opérations chez SOS Méditerranée, affirme être "en discussion avec plusieurs armateurs, plusieurs compagnies et plusieurs options sont en train de se dessiner".

MSF et SOS Méditerranée ont annoncé jeudi 6 décembre "mettre un terme" aux activités de l'Aquarius, avoue Frédéric Penard, le directeur des opérations chez SOS Méditerranée. Mais l'association ne baisse pas les bras et explore déjà activement les options pour un nouveau navire et un nouveau pavillon. "Il était important de consacrer notre énergie vers un nouveau bateau, un nouveau pavillon qui nous permette de retourner en mer dès début 2019", explique-t-il.

franceinfo : Vous avez décidé de mettre fin à l'affrètement du navire l'Aquarius, privé de pavillon depuis début octobre. Pourquoi en arriver là ? Vous n'avez plus l'espoir de pouvoir repartir en mer ?

Frédéric Penard : Cela fait deux, trois mois que l'Aquarius est victime d'une espèce de harcèlement : privé de son pavillon deux fois, par le Panama et par Gibraltar, ensuite accusé d'être complice de trafic absurde. Il y a un tel acharnement sur ce navire que ça nous est apparu plus utile de mettre notre énergie au service du re-départ en mer, parce que, en attendant, plus de 2100 personnes sont mortes en Méditerranée centrale depuis le début de l'année et il y a grand besoin de nos services de secours pour aller au-devant de ces personnes. Bien entendu, c'était une décision très difficile à prendre, mais il était important de consacrer notre énergie vers un nouveau bateau, un nouveau pavillon qui nous permette de retourner en mer dès début 2019 et faire face à ce drame, (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi