Le fils de Stéphanie de Monaco quitte le Rocher… sa femme va-t-elle le suivre ?

·1 min de lecture

Il quitte le Rocher. Louis Ducruet, le fils de Stéphanie de Monaco va s’envoler pour le Royaume d’Angleterre, après avoir accepté l’offre du club de Football de Nottingham Forest, rapporte le journal L’Équipe. Recruteur depuis plus de 5 ans au sein du club de ligue 1 de l’AS Monaco, le neveu du Prince Albert passera au moins deux ans dans le club de deuxième division anglaise. Marié depuis le 26 juillet 2019 à Marie Chevallier, qui travaille au Casino de Monaco, le couple devra sans doute entamer une relation à distance pour un certain temps.

En couple depuis un peu plus de huit ans, avant de se dire oui, Louis et Marie Ducruet s’étaient mariés en grande pompe au cours d’une cérémonie civile et religieuse à la Cathédrale de Monaco. Dans un entretien accordé à Point de vue en 2018, Louis Ducruet n’était pas avare en compliment pour l’élue de son cœur, qui a fait beaucoup de sacrifices pour lui. "Elle s’est beaucoup appuyée sur moi, elle m’a fait confiance, confiait le fils de Stéphanie de Monaco. Elle a renoncé à beaucoup de choses et accepté de quitter les États-Unis, où je pense qu’elle aurait aimé travailler. Elle m’a dit : " Je te suis, je reste avec toi. » Sa confiance nous a permis d’avancer sereinement dans notre relation." Sera-t-elle prête à le suivre de nouveau ?

Dans une publication partagée sur Instagram en juillet dernier, Louis Ducruet avait fait savoir a ses abonnés qu’il quittait l’AS Monaco en quête d’un " nouveau challenge qui [lui] permettra d’acquérir de l’expérience". (...)

Lire la suite sur le site de GALA

La princesse Martha Louise de Norvège dans une télé-réalité
Le saviez-vous ? L’ex-mari de Brigitte Macron était banquier… comme Emmanuel Macron
Patrick Bruel opéré : il poursuit sa rééducation à l’étranger
VIDEO - "Avez-vous encore le contrôle ?" : Jean Castex interpellé avec véhémence par un député
Le saviez-vous ? Le changement d'heure est un enfer pour les employés de la reine Elizabeth II