Le fils illégitime d'Alain Delon révèle comment sa mère Nico l’a initié à la drogue

Ari Boulogne, fils illégitime d'Alain Delon, supposément né de l'union de l'acteur avec la chanteuse Nico du Velvet Underground, se confie sur son rapport avec sa mère. Terriblement rock'n'roll, elle l'a initié aux drogues lorsqu'il était adolescent.

Une enfance pas comme les autres. Interviewé dans le Journal du dimanche ce 15 avril, Ari Boulogne, fils de la chanteuse Nico du Velvet Underground, revient sur la vie qu'il a menée avec sa mère avant le décès de celle-ci, en 1988, suite à un accident de vélo. Enfant illégitime d'Alain Delon (Nico a toujours assuré que l'acteur était le père), il a baigné dans l'univers rock'n'roll de sa mère dès le plus jeune âge – au point que celle-ci puisse être perçue comme lui donnant une mauvaise éducation. Elle l'a par exemple initié aux drogues, partageant avec lui ses doses.

"Pour moi, c'était une très bonne mère, assure-t-il. Elle m'a tout donné. Même la drogue, je l'ai vécu à fond avec elle sans que ce soit un problème. De mes 16 ans jusqu'à la fin, nous avons partagé la drogue, la même seringue. C'était une manière d'être ensemble". Alors que doit sortir un film sur les derniers mois de Nico, Ari Boulogne, déçu par la façon dont elle y est dépeinte, rétablit la vérité : "Jusqu'aux derniers instants de sa vie, elle était flamboyante. Elle n'était pas malsaine. Elle avait un humour fou, sec et acide, avec un grand sens de la dérision. C'était une rock'n'roll woman, qui s'emparait de la scène comme une lionne".

Retrouvez cet article sur GALA

Cette vidéo peut également vous intéresser :

 

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages