"Fils de chien" : le ton monte entre Mahmoud Abbas et la Maison Blanche

Des mots qui ne passent pas. La Maison Blanche a réagi, lundi, aux "insultes déplacées" prononcées par Mahmoud Abbas à l'encontre de l'ambassadeur américain en Israël. Lundi, le président palestinien a qualifié celui-ci de "fils de chien", dans un contexte de vives tensions entre la direction palestinienne et l'administration Trump. 

"Colon" et "fils de chien"

"L'ambassadeur américain à Tel-Aviv est un colon et un fils de chien", a lancé lundi Mahmoud Abbas, lors d'un discours à Ramallah, au cours duquel il a dénoncé la politique de l'administration Trump face au conflit israélo-palestinien.

David Friedman est au sein de l'administration Trump une figure honnie par la direction palestinienne. Cet homme, autrefois avocat de Donald Trump, a pris ses fonctions en mai 2017, et est connu pour ses positions controversées en faveur de la colonisation.

Le premier ambassadeur américain à Jérusalem

Comme Donald Trump, il est un ardent défenseur de la reconnaissance de Jérusalem comme la capitale d'Israël et du transfert, à ce titre, du déplacement de l'ambassade des Etats-Unis en Israël de Tel-Aviv à Jérusalem.  Le président américain avait ulcéré les Palestiniens le 6 décembre dernier en annonçant la reconnaissance et le transfert, rompant avec des décennies de diplomatie américaine et de consensus international.

David Friedman devrait ainsi devenir en mai le premier ambassadeur...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages