Le fils de la chanteuse Sinéad O'Connor, porté disparu depuis deux jours, est mort

·2 min de lecture
Sinead O'Connor sur scène à Lorient en 2013 - Fred Tanneau - AFP
Sinead O'Connor sur scène à Lorient en 2013 - Fred Tanneau - AFP

Le fils de Sinéad O'Connor, Shane, a été retrouvé mort vendredi. L'adolescent de 17 ans était porté disparu depuis la veille. L'information, annoncée ce samedi matin par la chanteuse irlandaise sur un compte Twitter non certifié, a été confirmée par la police citée par le Guardian.

"Mon magnifique fils, Nevi'im Nesta, Ali Shane O'Connor, lumière de ma vie, a décidé de mettre fin à son combat terrestre aujourd'hui et est maintenant avec dieu. Qu'il repose en paix et que personne ne suive son exemple", a publié Sinéad O'Connor sur Twitter.

La police irlandaise avait lancé un avis de recherche après la disparition du jeune homme dans la région de Newbridge, à proximité de Dublin. Sinéad O'Connor avait elle-même publié plusieurs messages poignants sur Twitter pour tenter de raisonner Shane, et l'appeler à ne pas se faire de mal, et à se rendre à la police.

"Mon monde s'effondrerait sans toi. Tu es mon cœur. S'il te plaît ne l'arrête pas de battre. S'il te plaît ne te fais pas de mal. Va à la police et on t'emmènera à l'hôpital".

Le jeune garçon avait fugué d'un hôpital. "Comment un jeune de 17 ans, traumatisé et suivi pour tendances suicidaires a-t-il pu disparaître?", s'interrogeait Sinéad O'Connor jeudi, dans un autre tweet, menaçant de saisir la justice.

La police irlandaise a confirmé avoir suspendu les recherches, après avoir retrouvé vendredi un corps "identifié comme étant celui de Shane O'Connor", selon un porte-parole de la police cité par l'Irish Mirror.

Sinéad O'Connor, aujourd'hui âgée de 55 ans, s'est rendu célèbre en 1990, avec la reprise de la chanson Nothing Compares 2 U composée par Prince en 1984. Elle est mère de quatre enfants, Jake, né en 1987, Roisin née en 1995, Shane né en 2004, et Yeshua Francis Neil, né en 2006. Sinéad O'Connor a elle-même tenté d'attenter à ses jours à plusieurs reprises.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles