Son fils de 7 ans souffre d’un cancer en phase terminale, son geste en choquera beaucoup

Antonya Cooper est une septuagénaire originaire d'Abingdon, en Angleterre. Sa vie a basculé il y a plus de 40 ans, lorsque son fils Hamish, âgé de seulement 5 ans, a été diagnostiqué d'un neuroblastome, un cancer agressif touchant les cellules nerveuses immatures. Le verdict des médecins est tombé tel un couperet : Hamish n'avait que trois mois à vivre, explique People. Malgré un long et courageux combat de 16 mois suivi à l'hôpital londonien de Great Ormond Street, la maladie l'a finalement emporté. Mais ce que révèle Antonya Cooper aujourd'hui va bouleverser l'opinion publique. Face aux souffrances atroces endurées par son fils, elle a pris une décision radicale et illégale au Royaume-Uni : mettre fin à ses jours.

"Veux-tu que j'enlève ta douleur ?"

"Mon fils était confronté à des souffrances horribles et à une douleur intense. Je ne pouvais pas le laisser endurer ça", confie Antonya Cooper à la BBC Radio Oxford. Pour soulager les maux d'Hamish, elle a franchi une ligne rouge. "Lors de sa dernière nuit, alors qu'il se plaignait d'avoir très mal, je lui ai demandé : 'Veux-tu que j'enlève ta douleur ?' et il m'a répondu : 'Oui s'il te plaît, maman'", poursuit-elle. "Et par son cathéter Hickman, je lui ai administré une forte dose de morphine qui a paisiblement mis fin à sa vie". En Grande-Bretagne, l'assistance au suicide est illégale. Antonya Cooper, consciente des potentielles poursuites judiciaires, déclare : "S'ils viennent me chercher (...)

Lire la suite sur Closer

"Quand ils prendront leur retraite…" : ce choix inédit que le prince William pourrait faire pour ses enfants
Dispute fratricide : il décapite son frère et se débarrasse de sa tête d’une manière absolument répugnante
“Achetés dans un Monoprix” : ces curieux souvenirs qu’Adriana Karembeu garde chez elle des années après son arrivée
Jarry : "J’ai pris tellement de poids", l’humoriste évoque ses récents kilos en plus dus à sa nouvelle vie
Kate Middleton aux petits soins pour William : cette décision qu’elle a prise pour protéger son mari