Ces films qui n'ont pas épargné l'image du Père Noël au cinéma

1 / 2

Ces films qui n'ont pas épargné l'image du Père Noël au cinéma

A l'occasion de la sortie de Santa & Cie d'Alain Chabat, retour sur les Pères Noël trash du cinéma. 

Dans sa nouvelle comédie, Santa & Cie, Alain Chabat joue un Père Noël râleur, mais sympathique. Sa version du célèbre personnage prend le contre-pied des clichés habituels. Au cinéma, le costume de Santa Claus est en effet le plus souvent revêtu par des personnages aux intentions troubles, voire néfastes. On pense bien sûr à Gérard Jugnot dans Le Père Noël est une ordure. Le titre provocateur de la comédie du Splendid avait à l'époque de sa sortie empêché une campagne publicitaire dans la RATP.

Il existe tout un pan insoupçonné de films de Noël où les Santa Claus ne sont pas de joyeux vieux messieurs apportant des jouets aux enfants, mais de véritables monstres sanguinaires. Après Freddy, Mike Myers et Jason, le slasher s'est penché sur la figure du Père Noël. Dans Douce nuit, sanglante nuit (1984), un homme se déguise en Santa Claus pour assassiner des personnes qu'il estime "mauvaises". Il cherche notamment à se venger de la mère supérieure de son orphelinat, dont il a subi les sévices étant enfant.

Quand le Père Noël repousse des extraterrestres avec un fusil en plastique

Succès lors de sa première semaine d'exploitation, Douce nuit, sanglante nuit fut cependant rapidement retiré de l'affiche après des plaintes d'associations parentales. On ne s'attaque pas au Père Noël. Cela n'a toutefois pas empêché la série de se poursuivre avec des titres très poétiques: Douce...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages