Films, livres, mode... Soixante ans après sa mort, le mythe Marilyn Monroe reste bien vivant

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
© Sipa
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

C’est Kim Kardashian qui a lancé les festivités, à sa façon. Lundi, au gala du Met de New York, l’ex-star de télé-réalité a créé la surprise et la polémique en débarquant dans la célèbre robe qu’arborait Marilyn Monroe en 1962 pour fêter les 45 ans du président ­Kennedy lors d’un Happy Birthday d’anthologie au Madison Square Garden. Pour se glisser dans cette pièce aux 6 000 cristaux autrefois cousue à même la peau par Jean-Claude Berthaud, et acquise pour 4,81 millions de dollars en 2016 par le musée Ripley’s, Kim ­Kardashian aurait perdu sept kilos… Marilyn, le retour ? Mais s’est-elle jamais absentée ?

Lire aussi - Patricia Rosten a grandi au contact de Marylin Monroe : « C’était d’abord une cérébrale » 

Depuis sa disparition objet de spéculations (suicide, abus de barbituriques, assassinat politique), le 4 août 1962, l’actrice de Certains l’aiment chaud (1959) fait l’objet d’un culte dont les seuls rivaux sont Elvis Presley ou Michael Jackson. Elle est même devenue l’icône féminine la plus lucrative au monde, selon Forbes. Marilyn Monroe n’ayant pas de descendance, c’est la redoutable Anna Strasberg qui exploite le filon. La seconde épouse du professeur de la comédienne à l’Actors Studio ne l’a pourtant jamais rencontrée. Cela l’a libérée de tout scrupule pour décliner son image à tout-va sur des mugs cheap et chocs. Après vingt ans de grand n’importe quoi, la gestionnaire a décidé de redorer le statut de l’icône blonde en passant au noir et blanc : affiche du Festival ...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles