Un film sur les Segpa co-produit par Cyril Hanouna suscite la colère dans le monde enseignant

·2 min de lecture

Un syndicat enseignant ainsi qu'un député ont dénoncé jeudi la "stigmatisation" des élèves en difficulté après la sortie d'une première bande-annonce.

Un film prévu pour avril, mais qui divise avant même sa sortie. Le président de la commission "éducation" à l'Assemblée ainsi qu'un syndicat enseignant ont déclaré jeudi redouter "une stigmatisation crasse et affligeante" et un "mépris de classe" à l'occasion de la sortie d'un film co-produit par Cyril Hanouna, portant sur les élèves de Segpa (Sections d'enseignement général et professionnel adapté), des classes réduites d'élèves présentant des difficultés scolaires au collège.
Alors qu'une première bande-annonce de deux minutes a été diffusée le 2 janvier, notamment via le compte Twitter de l'animateur-producteur, le député Bruno Studer s'est déclaré "consterné par les premières images du film Les Segpa".

"L'humour, s'il ne consiste qu'à réciter un point de vue stigmatisant voire un point de vue socialement raciste, n'est que vulgarité. Il n'y a aucune subjectivité au mauvais goût: ce sont des choses qui s'analysent", a ajouté dans un communiqué le député qui préside la commission de l'Education et des Affaires culturelles de l'Assemblée.

"Stigmatisation des élèves les plus fragiles"

"Il est lamentable de contribuer à la stigmatisation de nos élèves les plus fragiles et de leur famille en véhiculant des stéréotypes dévalorisants", a critiqué de son coté, le syndicat enseignant, SE-Unsa. "Les élèves de Segpa (ici joués par de jeunes adultes) sont représentés comme imbéciles, vulgaires et hostiles à toute forme d'apprentissage".
La bande-annonce du long-métrage inspiré d'une websérie à succès a dès lors provoqué un début de polémique dans le monde enseignant. Rachid Zerrouki, enseignant en Segpa et auteur d'un livre sur le sujet, Les Incasables, a notamment fustigé sur Twitter un film faisant passer les élèves concernés pour des "abrutis, martyrisant ainsi une confiance en eux déjà bien délabrée". 

"Nos élèves de Segpa sont marqués par ces mauvaises blagues et ces caricatures à répétition. Chacune est une simple blessure à l'ego mais leur amoncellement quotidien est un supplice aux séquelles psychologiques impérissables", a-t-il tweeté en découvrant la bande-annonce.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Cyril Hanouna : pourquoi son nouveau film fait polémique ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles