Le film "Buzz l'éclair" interdit en Arabie Saoudite et aux Emirats arabes unis en raison d'un baiser lesbien

La scène avait déjà failli être censurée par Pixar avant que des employés ne se mobilisent pour son maintien.

C'est un baiser qui ne passe pas. Comme le rapporte "The Hollywood Reporter", l'Arabie Saoudite et les Emirats arabes unis ont décidé d'interdire la sortie du prochain film des studios Pixar, "Buzz l'éclair", qui revient sur l'origine du personnage phare de la saga "Toy Story". Cette décision fait suite à la présence dans le film d'animation d'une scène de baiser entre deux femmes, dont Alisha Hawthorne, qui est la mentor de Buzz l'éclair. Cette scène avait déjà failli passer à la trappe et avait dû son salut à la mobilisation d'employés de Pixar qui avaient crié à la censure. En France, la sortie de "Buzz l'éclair" est prévue le 22 juin prochain.

De nombreux précédents dans la région

Ce n'est pas la première fois qu'un film contenant des références ou des scènes LGBTQ passe sous les fourches caudines de la censure dans les pays du Golfe. En avril dernier, le second volet de "Doctor Strange" a subi le même sort à cause d'un personnage gay. Et en novembre, "Les éternels", blockbuster signé Chloé Zaho, a été privé de sortie en raison de la présence du premier super-héros gay issu de l'univers Marvel, Phastos, qui de plus échangeait un baiser avec son compagnon. Une version modifiée avait été projetée aux Emirats arables unis, note "The Hollywood Reporter", même si Disney s'était à l'époque prononcé contre toute censure.

Enfin en janvier dernier, "West Side Story", l'adaptation de la comédie musicale signée Steven Spielberg, a été privée de...

Lire la suite

VIDÉO - "Luca", le prochain film d’animation de Pixar sortira uniquement sur Disney+ le 18 juin

À lire aussi

En raison d'un baiser gay, le film Marvel "Les Eternels" censuré au Qatar, en Arabie Saoudite et au Koweït
"Doctor Strange 2" interdit en Arabie Saoudite
Harry Roselmack, Marie Portolano, un baiser lesbien... : Les coups de coeur télé de la ministre Elisabeth Moreno

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles