Film anti-IVG sur C8 : "Un outil de propagande abject", dénonce Elisabeth Moreno

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Elisabeth Moreno et le ministère délégué à l'Egalité femmes-hommes ont dénoncé la diffusion lundi sur C8 d'un film américain contre l'avortement. 

Une ministre française a «fermement» condamné mardi la diffusion la veille du film américain dénonçant l'avortement «Unplanned» sur une chaîne de télévision privée. «En acceptant de diffuser ce type de programme», la chaîne C8 «se rend solidaire des mouvements anti-choix et se rend coupable du délit d'entrave condamné dans notre pays», a estimé le ministère délégué à l'Egalité femmes-hommes dans un communiqué. Il a jugé que le film mettait en avant «des contre-vérités scientifiques» et induisait «inexorablement le spectateur en erreur».

«Je condamne fermement la diffusion de ce film» qui «constitue un outil de propagande anti-avortement abject», a quant à elle souligné Elisabeth Moreno, qui est à la tête de ce ministère, citée dans le communiqué. «Non à l'entrave, non à la culpabilisation», a de son côté tweeté lundi soir celle qui a précédé Elisabeth Moreno à ce portefeuille, Marlène Schiappa, aujourd'hui ministre déléguée à la Citoyenneté.

Plusieurs saisines reçues par le CSA

Interrogé par l'AFP, le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) a dit avoir reçu plusieurs saisines concernant ce programme et annoncé qu'il allait instruire ce dossier.

Produite par un studio chrétien évangélique, la fiction «Unplanned» relate le revirement d'une ancienne cadre du planning familial américain devenue militante contre l'avortement. Elle avait rencontré un succès inattendu au moment de sa sortie aux États-Unis au(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles