Fillon, Troadec, Trump, Mossoul...l'essentiel de l'actualité du week-end

Libération.fr
François Fillon s'exprime sous la pluie lors d'un rassemblement au Trocadéro, à Paris, le 5 mars 2017

Si vous n’avez rien suivi de l’actu ce week-end, on fait le point.

François Fillon.  Sous pression intense de son camp, qui tente de négocier sa sortie de la course à l’Élysée au profit d’Alain Juppé, François Fillon a livré dimanche au Trocadéro, à Paris, un discours mêlé de mea culpa et d’avertissements à la droite. Le candidat s'exprimera ce soir dans le JT de France 2. 

Casseroles. Plusieurs centaines de personnes étaient rassemblées dimanche, au son des casseroles, place de la République à Paris, pour une contre-manifestation contre la «corruption», parallèlement au rassemblement de soutien à François Fillon au Trocadéro.

Affaire Troadec. Trois jours après la découverte, à Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), de la voiture du fils de la famille disparue, deux personnes sont entendues par les policiers dans le Finistère. Selon Le Parisien, l’enquête s’orienterait vers un litige «sur fond d’héritage».

Etats-Unis. Dans une salve rageuse sur Twitter, Donald Trump a accusé - sans preuves - son prédécesseur Barack Obama de l’avoir espionné pendant la campagne présidentielle. Le tout sur fond d’ingérence de la Russie dans la course à la Maison Blanche. La commission du renseignement de la Chambre des représentants cherchera à déterminer, dans le cadre de son enquête sur les interférences de la Russie dans la campagne électorale américaine, si l’administration Obama a demandé la mise sous surveillance de Donald Trump, a indiqué son président.

Mossoul. L’intensification des combats dans la ville irakienne de Mossoul provoque l’exode de dizaines de milliers de civils qui aggrave encore la situation humanitaire. A Mossoul, ce sont plus de 45 000 personnes qui ont rejoint des camps de déplacés depuis le début le 19 février de l’offensive pour chasser les jihadistes du groupe Etat islamique (EI) de la partie ouest de la ville, a indiqué dimanche l’Organisation internationale pour les migrations (OIM).

Vigilance. Météo-France a placé en vigilance orange neuf départements (...)

Lire la suite sur Liberation.fr

Des paysans syriens craignent que l’EI n’inonde leurs villages
La "comitologie", là où est le vrai pouvoir européen
Les forces irakiennes attaquent quatre quartiers tenus par l’EI à Mossoul
Etats-Unis: Trump demande au Congrès d’enquêter sur les écoutes téléphoniques
Meetings annulés en Allemagne : Erdogan évoque des «pratiques nazies»

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages