Fillon a souvent dit n'avoir "rien à cacher". Et pourtant ses "oublis" le rattrapent encore et encore

Nabil Touati
Fillon a souvent dit n'avoir "rien à cacher". Et pourtant...

POLITIQUE - François Fillon le répète sans relâche, il n'aurait absolument "rien à cacher". C'est déjà ce qu'il affirmait en avril 2013, après les aveux de Jérôme Cahuzac, au moment du vote de la loi relative à la transparence de la vie publique... qu'il n'a pas votée comme la plupart des députés UMP à l'Assemblée.

Pourtant le député de Paris qui souhaitait mener à l'époque une opération de transparence en révélant son patrimoine sur le plateau du 20h de David Pujadas, avait alors "oublié" de mentionner l'existence de sa société, 2F conseil, crée en juin 2012.

Fin janvier 2017, devant les militants LR réunis porte de la Villette à Paris dans la foulée des révélations du Canard Enchaîné sur ses emplois familiaux, le candidat de la droite à la présidentielle l'affirmait encore: "Nous n'avons rien à cacher". Et de préciser: "Nous n'avons qu'un seul compte au Crédit agricole de Sablé-sur-Sarthe". On apprendra par la suite, qu'en réalité, il possède une quinzaine de comptes bancaires dans cette agence.

Début février lors d'un meeting à Poitiers, François Fillon dit à nouveau n"avoir "rien à cacher" puis il ajoute: "La transparence ne me fait pas peur !". Or comme le révèle l'édition du Palmipède à paraitre ce mercredi 8 mars, François Fillon a obtenu un prêt de 50.000 euros auprès d'un ami, l'homme d'affaires Marc Ladreit de Lacharrière mais cette somme ne figurait pas dans sa déclaration de patrimoine transmise à la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique. Selon son avocat interrogé par BFMTV, il s'agit d'un "oubli" que son client a reconnu "spontanément aux enquêteurs" lors son audition dans le cadre du Penelope Gate.

Bilan de ces opérations de transparence: à chaque fois (ou presque) que François Fillon déclare n'avoir rien cacher, ses "oublis" le rattrapent aussitôt. La preuve en images :



Lire aussi :

François Fillon a obtenu un prêt non déclaré de 50.000 euros auprès de l'homme d'affaires Marc Ladreit de Lacharrière, affirme le...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post



En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages