Fillon accuse l’Elysée: "pure calomnie" pour le conseiller en communication de Hollande

Fillon accuse l’Elysée: "pure calomnie" pour le conseiller en communication de Hollande

Ce jeudi matin sur France Inter, François Fillon a de nouveau mis en cause l’Elysée au sujet des enquêtes judiciaires dont il fait l’objet. Le candidat de la droite à la présidentielle a affirmé qu’il connaissait l’identité de personnes qui, dans l’entourage de François Hollande, auraient transmis au Canard Enchaîné des documents destinés à le salir dans l’affaire Penelope Fillon. Et qu’il n’hésiterait pas à porter plainte contre ceux qui composent ce qu’il a qualifié de "cabinet noir".

Face à ces accusations, la réplique de l’Elysée n’a pas tardé. Contacté par Le Point, Gaspard Gantzer a dénoncé jeudi "de la pure calomnie". Le conseiller en communication de François Hollande, qui se tient d’ordinaire éloigné des querelles politiques, ne mâche pas ses mots:

"Il veut déposer plainte ? Eh bien, qu’il le fasse. Mais il n’a aucun élément, aucune preuve. Et il faudra aussi qu’il nous explique en quoi lui serait calomnié puisqu'il ne conteste nullement les informations sorties par le Canard Enchaîné".

Pas d’enquête sur un "cabinet noir"

Problème pour François Fillon: la justice ne semble pas donner beaucoup de crédit à sa théorie d’un "cabinet noir". Selon des informations de L’Express confirmées par BFMTV ce jeudi, le Parquet national financier (PNF) n'ouvrira pas d'enquête judiciaire sur les faits dénoncés.

Dans une lettre envoyée mardi,...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages