Fillette intoxiquée au détergent : amende avec sursis pour le restaurateur, le père en colère

·1 min de lecture

Condamnation symbolique pour un restaurateur de Pornic. Celui-ci a écopé de 25.000 euros d’amende avec sursis pour blessures involontaires. En août 2019, une fillette de moins de deux ans avait été intoxiquée au détergent dans son restaurant. Elizabeth avait bu une partie du contenu d’une bouteille de jus de fruit, mais il s’agissait en réalité d’un produit pour lave-vaisselle reconditionné.

>> Retrouvez Europe soir en replay et en podcast ici

"C'est une condamnation qui n'en est pas une"

L'enfant avait été gravement blessée à l’œsophage, subissant depuis une douzaine d’interventions chirurgicales. À seulement trois ans et demi, elle est encore alimentée par sonde. Ainsi, le tribunal de Saint-Nazaire a reconnu le restaurateur coupable de blessures involontaires, mais l’a relaxé des faits de mise en danger de la vie d’autrui. Il a néanmoins tenu compte du fait qu’il était en congé quand l’un de ses salariés a servi par erreur du détergent à la place d’un jus de raisin à cette fillette en août 2019. Incompréhensible pour le père d’Elisabeth, Alexandre Kob.

"C’est une condamnation qui n’en est pas une", dit-il. "Aujourd’hui, un citoyen qui sort sans son masque va prendre une amende de 135 euros, mais un restaurateur qui brûle l’œsophage d’une fillette, même involontairement, va avoir une amende avec sursis, c’est-à-dire pas besoin de la payer", poursuit le père de la fillette. "Comment je vais pouvoir l’expliquer à ma fille qui va avoir 4 ans ? Je vais être obligé d’utilis...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles