Une fillette de deux ans meurt étouffée en mangeant une crêpe à Paris

Céline Carez
Des renforts de police ont été appelés et un périmètre de sécurité a dû être mis en place dans ce secteur touristique. (Illustration)

Ce sont des passants qui ont donné l'alerte samedi après-midi à Paris. La fillette, de nationalité espagnole, était avec ses parents en visite dans la capitale.

Les policiers et les pompiers n'ont rien pu faire. Une petite fille de deux ans est décédée, ce samedi après-midi, sous les yeux de ses parents, étouffée en mangeant une crêpe. Le drame a eu lieu vers 14h30, quai Branly, dans le secteur de la Tour Eiffel, à Paris.

La fillette, de nationalité espagnole, qui était avec ses parents, touristes en visite à Paris, a fait un malaise dans la rue en avalant la crêpe. Ce sont des passants qui ont donné l'alerte. Policiers et pompiers ont été appelés pour un «mineur ayant fait un malaise sur la voie publique». Les policiers étant arrivés les premiers, et au vu de la gravité de la situation, ont prodigué les premiers gestes de secours. Les pompiers et le Samu ont pris le relais afin de tenter de sauver la fillette.

Des renforts de police ont été appelés et un périmètre de sécurité a dû être mis en place dans ce secteur touristique afin que les secours puissent travailler dans les meilleures conditions. Les parents ont dû être écartés de la scène et pris en charge par les pompiers.

À 15h15, la petite victime a été déclarée décédée par le médecin du Samu de Necker. La dépouille de l'enfant a été emmenée sous escorte policière à l'Institut médico-légal (XIIIe). Une autopsie devrait être pratiquée. Le parquet de Paris a ouvert une enquête.

Fin mars, un petit garçon de 6 ans, élève d'une maternelle de Limas (Rhône), allergique au lait de vache, est mort après avoir mangé une crêpe à l'école, des suites d’un choc anaphylactique. Une information judiciaire pour «homicide involontaire» a été ouverte.

Retrouvez cet article sur LeParisien.fr

Attaque à Tombouctou : un Casque bleu tué, une dizaine de blessés
Les arnaques présumées de l’avocat de Créteil font désordre
Notre-Dame-des-Landes : les pro-zadistes vus de l’Intérieur
Attentats dans l'Aude : deux lieux de recueillement en hommage aux victimes d'ici un an
Narbonne : en pleine garde à vue, un homme se tue en sautant par une fenêtre du commissariat

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages