Une fillette échappe à un prédateur grâce à l'incroyable présence d'esprit d'une ado

·1 min de lecture

L'histoire aurait pu mal finir. Ce mardi 15 juin, Emma Carlile, une adolescente de 15 ans scolarisée à Liverpool, rentrait chez elle après les cours lorsqu'elle a surpris une jeune fille en train de se faire aborder par un homme qui avait l'air louche. En s'approchant de la scène, l'adolescente a entendu l'homme dire à l'écolière : "Je suis un ami de ton père, tu ne te rappelles pas de moi ? Je suis déjà venu chez toi." En voyant la réaction apeurée de la fillette, Emma a compris que quelque chose clochait et a décidé de les suivre, rapporte le Mirror. L'écolière a fini par répondre à l'homme qu'elle ne le connaissait pas, avant de tenter de sortir son téléphone mais l'homme lui a lancé : "Non, tu n'as pas besoin de téléphoner à qui que ce soit, tu sais qui je suis, je suis un ami de ton père." Emma a alors jugé qu'il était temps d'intervenir et a crié à la fillette : "Hé Bethany, papa rentre ce soir de l'entraînement de police !", comme l'a détaillé Rik, le père de l'adolescente, dans les pages de The Liverpool Echo. "Elle a sorti le premier prénom qui lui est venu en tête !", a ajouté ce dernier. "Apparemment, l'écolière l'a regardée avec des yeux grands ouverts qui avaient l'air de dire 'Merci'" Cette simple intervention a eu l'effet non négligeable de faire fuire le prédateur, qui s'est carapaté vers une gare.

Emma Carlile, 15, has been praised for her 'quick thinking' and 'bravery' in stopping the girl from being lured away https://t.co/XHV5QLgPrw

— (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Cédric Jubillar face au juge, le procureur va parler : deux scénarios possibles pour le mari de Delphine
Delphine Jubillar : "je serais dégoûtée de m'être trompée", la compagne de son mari se confie
Cédric Jubillar : sa réponse très étrange quand ses amis lui demandent s'il a tué Delphine
Delphine Jubillar : ce message très suspect envoyé à un ami par son mari Cédric au lendemain de sa disparition
Un mari démasqué près de 45 ans après la froide exécution de sa femme

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles