: Les filles du duc et de la duchesse d'York, victimes du déficit d'image de leurs parents

Le récent déplacement en Allemagne des petites-filles de la reine Elisabeth II a été accueilli dans les médias par des commentaires pas toujours très flatteurs. On les sait pourtant intelligentes, discrètes, sympathiques, toujours prêtes à mettre leur temps et leur énergie au service de la couronne… Alors pourquoi tant d'animosité?

Souriantes, coquettes, pimpantes dans leurs stilettos, les voilà côte à côte, Beatrice en manteau sombre ceinturé à la taille, Eugenie dans un petit manteau blanc boutonné jusqu’au col, posant avec bonne humeur devant une Mini aux couleurs de l’Union Jack. Les deux sœurs ont été envoyées en mission en Allemagne afin d’y promouvoir le savoir-faire, la culture et les produits britanniques. Outre-Manche, une partie de la presse ricane. Ce qui frappe, c’est la désinvolture avec laquelle le petit monde des chroniqueurs royaux commente le voyage, à aucun moment les princesses n’auront droit aux éloges et aux qualificatifs ronflants qui accompagnent les moindres faits et gestes de la duchesse de Cambridge…



Retrouvez cet article sur gala.fr

: Les filles du duc et de la duchesse d'York, victimes du déficit d'image de leurs parents
Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.