La fille du puisatier (Chérie 25) : Pagnol selon Auteuil

·1 min de lecture

En Provence, au cours de l’été 1939, Patricia, la fille aînée d’un modeste puisatier, s’éprend d’un bel aviateur, fils d’un riche commerçant. Il disparaît en mission sans savoir que sa belle attend un heureux événement. À cheval sur la tradition, le père de Patricia l’envoie à contrecœur en exil. Un véritable déchirement pour que sa fille et le bébé puissent vivre à l’abri du qu’en-dira-t-on...

Fan absolu de Pagnol, Daniel Auteuil avait déjà abordé, comme acteur, son univers en jouant Ugolin dans Manon des Sources et Jean de Florette, réalisés par Claude Berri en 1986 avec un César à la clé. Il passe ici pour la première fois derrière la caméra avec cette belle adaptation du roman, plus de 70 ans après une première version réalisée par le grand écrivain lui-même. L’acteur-réalisateur a poursuivi son exploration de l’œuvre de Pagnol avec ses versions de Marius et Fanny sorties simultanément en juillet 2013.

L’acteur, d’origine provençale, n’avait jamais ressenti l’envie de passer à la réalisation. Mais, la soixantaine venue, « le fruit était mûr », nous confiait-il en 2011. "Avec cette histoire, je savais de quoi je parlais : la langue, les origines et la culture de Pagnol me sont proches. Je ne me lançais pas en terre inconnue. J’ai aussi pensé que c’était une suite logique, vingt-cinq ans après mon rôle d’Ugolin dans Manon des sources".

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles