La fille inconnue (Arte) : la préparation d'Adèle Haenel pour ce rôle de médecin

·1 min de lecture

La fille inconnue (2016), drame prenant des frères Dardenne, met en scène l'histoire de Jenny (Adèle Haenel, qui jouait ppur la première fois devant la caméra des frères belges), une jeune médecin généraliste à Seraing, une banlieue populaire de Liège. Un soir, alors qu'il est 20 heures et qu'elle s'apprête à quitter son cabinet, elle entend sonner. La journée a été longue et fatigante. Elle interdit à son stagiaire d'aller ouvrir la porte. Le lendemain, des policiers lui rendent visite et lui annoncent que la femme à laquelle elle a refusé d'ouvrir, a été retrouvée morte sur la berge. Aucun moyen de l'identifier, elle ne portait aucun papier sur elle, personne n'a signalé sa disparition et personne n'est venu récupérer son corps. La jeune médecin est alors rongée par le remords. Elle décide de mener elle-même l'enquête. Elle veut trouver le nom de cette personne, afin de lui offrir une sépulture correcte. En se mettant en quête de son identité et de son histoire, elle veut rendre sa dignité à cette femme morte dans l'indifférence générale.

A défaut de prêter "pour de vrai" le serment d'Hippocrate, il a bien fallu que la jeune Adèle Haenel (27 ans au moment du tournage), endosse la blouse blanche du docteur avec la plus grande crédibilité. Pour trouver les bons gestes, la manière juste de s’adresser à ses patients, de les écouter, l'actrice qui a brisé l’omerta sur le harcèlement sexuel dans le cinéma français, a vu presque chaque jour de travail une femme médecin. Celle-ci était (...)

Lire la suite sur le site de Télé 2 semaines

Tanguy le retour (M6) : ce que vous devez savoir sur Éric Berger
"Il était vraiment en souffrance" : Richard Anconina revient sur la fin de vie difficile de Jean-Paul Belmondo (VIDEO)
Médecin de campagne (France 2) : ce beau film de Thomas Lilti (Hippocrate) touche en plein cœur (critique)
Ben Affleck et Jennifer Lopez scellent leur amour sur le tapis rouge de la Mostra de Venise (PHOTOS)
Jean-Paul Belmondo : Alain Delon, Jean Dujardin, Marion Cotillard... Le monde du cinéma ému et réuni pour ses obsèques (PHOTOS)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles