"Les Figures de l'ombre", ou le combat de trois femmes Noires à la Nasa durant la ségrégation

France 3
"Les Figures de l'ombre", ou le combat de trois femmes Noires à la Nasa durant la ségrégation

À l'aube des années 60 pour l'Amérique, la conquête spaciale est une priorité nationale, quitte à faire appel aux talents cachés de la Nasa : trois femmes afro-américaines. C’est cette histoire que raconte Les Figures de l'ombre, de Theodore Melfi, en salles le 8 mars. L'une d'elles est une calculatrice surdouée. Elle va devoir s'imposer dans un milieu d'hommes à une époque où la ségrégation fait loi.

Un "organisme exemplaire"

"Tout était séparé entre Blancs et Noirs", raconte Taraji P. Henson, l'une des actrices principales. Vous ne pouvez pas imaginer un truc pareil. Les toilettes pour noirs étaient dans un autre bâtiment à plus d'un kilomètre." La

Nasa fut ainsi le premier organisme fédéral à faire tomber les barrières raciales. Une ligne de conduite qui a perduré : "J'ai vécu à la Nasa des séminaires où la Nasa expliquait qu'elle se voulait être l'organisation exemplaire aux États-Unis d'égalité des chances, indépendamment des cultures, des minorités et des races, se rappelle l'astronaute Jean-François Clervoy.

Retrouvez cet article sur Francetv info

Musique. Sleaford Mods, sons d'une Angleterre rebelle
franceinfo junior. Qui décide de ce qui est diffusé à la télévision ?
Thomas VDB : "Mon premier clash c’est avec la SPA"
Exposition Vermeer : submergé par les visiteurs, le Louvre met en place une nouvelle billetterie
Comté du Jura : une coopérative envoie du fromage à Thomas Pesquet

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages