La FIFA sanctionne le Sénégal, le Nigeria et la RDC avec un match à huis clos

La FIFA a ordonné aux champions d'Afrique du Sénégal et du Nigeria de disputer un match à huis clos après le désordre de la foule lors des barrages de la Coupe du monde 2022 le mois dernier. Les fans ont braqué des pointeurs laser sur la star égyptienne Mohamed Salah alors qu'il ratait la séance de tirs au but, remportée par le Sénégal, lors du match retour à Dakar. Le Sénégal a été condamné à une amende de 175 000 francs suisses (170 866 euros) pour plusieurs incidents, dont une invasion de terrain, une banderole offensive et pour avoir omis « de veiller à ce que la loi et l'ordre soient maintenus dans le stade ». Le Nigeria a été frappé d'une fermeture de stade pour un match et d'une amende de 150 000 francs suisses après que des supporters ont envahi le terrain d'Abuja après leur défaite en barrage contre le Ghana. La République démocratique du Congo et le Liban ont reçu des sanctions similaires à la suite de troubles lors des matchs contre le Maroc et la Syrie respectivement.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles