Fifa : Michel Platini et Sepp Blatter renvoyés pour escroquerie devant la justice suisse

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Michel Platini et l'ex-président de la Fifa Sepp Blatter ont été mis en accusation en Suisse pour plusieurs délits dont l'"escroquerie", dans l'affaire de paiement suspect de 2011, a annoncé mardi le parquet. Il revient au Tribunal pénal fédéral de Bellinzone de vérifier la régularité de l'acte d'accusation et de le renvoyer éventuellement au parquet pour être complété, mais un procès est désormais quasi-certain contre les deux anciens dirigeants, également poursuivis pour "gestion déloyale", "abus de confiance" et "faux dans les titres".

L'"optimisme" de Blatter, la "sérénité" de Platini

Après six ans d'une enquête très médiatisée, les deux anciens dirigeants du football mondial sont accusés "d'avoir illicitement arrangé un paiement de 2 millions de francs suisses de la Fifa", soit 1,8 million d'euros, "en faveur de Michel Platini", écrit le parquet confédéral dans un communiqué. En Suisse, l'escroquerie est passible de cinq ans de prison ou d'une amende.

Anciens alliés devenus rivaux, les deux prévenus s'acheminent du même coup vers l'épilogue de l'affaire, qui a brisé leur carrière au sommet du football mondial, au moment même où Michel Platini paraissait idéalement placé pour prendre la présidence de la Fifa. "J'attends le procès devant le Tribunal pénal fédéral avec optimisme - et j'espère que cette histoire prendra fin et que tous les faits seront éclaircis", a déclaré Sepp Blatter, dans un message transmis à l'AFP. Hospitalisé en début d'année, le Suisse de 85 ans devr...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles