Fifa: Eugenio Figueredo inculpé et incarcéré dès son arrivée en Uruguay

Eugenio Figueredo, ex-président de la Confédération sud-américaine de football, en Floride, le 1er mai 2014

L'Uruguayen Eugenio Figueredo, ancien président de la Confédération sud-américaine de football (Conmebol) et ancien vice-président de la Fifa, extradé depuis la Suisse et arrivé jeudi matin en Uruguay, a été inculpé pour fraude et blanchiment d'argent et sera détenu le temps de son procès, a annoncé la justice uruguayenne à l'AFP.

La juge en charge de l'affaire, Adriana de los Santos, doit décider du lieu de détention de l'ancien dirigeant, soit dans un établissement pénitenciaire, soit dans un domicile surveillé comme l'on demandé ses avocats qui ont requis l'anonymat.

A son arrivée en en provenance de Madrid, où Figueredo a fait escale avec son escorte policière, à 14H30 GMT, avait été immédiatement transféré au tribunal.

"Les charges retenues sont fraude et délit de blanchiment d'argent", avait déclaré le procureur en charge du dossier, Juan Gomez, à l'AFP.

Il encourt entre 2 et 15 ans de prison mais, en raison de son âge (83 ans) et de sa santé fragile, Figueredo aurait la possibilité d'accomplir sa peine chez lui, sous contrôle judiciaire. Sa défense devrait plaider en ce sens.

L'ancien dirigeant est extradé depuis la Suisse, après que la justice helvétique a donné la priorité à l'Uruguay sur les Etats-Unis. Washington réclamait également son extradition dans le cadre de l'enquête sur le scandale de la Fifa.

Interpellé en mai en Suisse dans le cadre d'un coup de filet contre des responsables du football mondial, l'Uruguayen aurait, selon la justice, accepté des pots-de-vin de plusieurs millions de dollars en échange de l'octroi de droits de marketing pour la diffusion de matchs de football à une société américaine.

Figueredo a été vice-président de la Conmebol de 1993 à 2013, année au cours de laquelle il est devenu président de l'organisation. Il a également dirigé la Fédération uruguayenne de football (AUF) entre 1997 et 2006.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages