La "fiesta de las Ñatitas" ou "fête des crânes", tradition macabre en Bolivie

Des crânes humains, décorés de couronnes de fleurs, étaient exposés mardi au cimetière principal de La Paz pour les célébrations annuelles de la "Fiesta de las Natitas" ou "Journée des crânes". Cet événement marque la fin des célébrations pour les défunts, une semaine après la Toussaint.

La célébration est populaire dans les villes andines, en particulier dans les zones rurales. Certains croient que les crânes, que les croyants appellent Ñatitas, peuvent accomplir des miracles. La "Fiesta de las Natitas" est issue de la tradition indigène des montagnes boliviennes, mais a été fortement influencée par le catholicisme.