Fiertés (Arte) - Frédéric Pierrot : "Mon personnage pourra faire réfléchir de nombreux téléspectateurs"

Aimez-vous le titre de cette fiction ?

Frédéric Pierrot : J’aime beaucoup. Au-delà de la référence emblématique à la Marche des Fiertés (la Gay Pride, ndlr), on peut y voir d’autres sens plus cachés. Dans l’histoire, après une période de doute et de "désamour" entre le père et le fils, il est indispensable qu’ils regagnent tous deux cette fierté l’un pour l’autre.

Quel est le sujet de la série ?

Ce serait réducteur de ne parler que d’homosexualité. re, qui se reconnaîtront. Je suis père et je me suis moi-même reconnu en lui mais aussi dans le fils qui devient père, la mère écrasée par son mari, le petit-fils…

À lire également

Baisers cachés (France 2 ) - Patrick Timsit : "Je mène un combat humain"

Vous souvenez-vous de votre réaction à la lecture du scénario ?

J’ai lu 10 pages et j’ai eu comme un coup au plexus. Une évidence. Je suis très sensible aux dialogues, ils doivent être comme une musique, et là, c’était tellement pertinent, tellement juste.

Tous les comédiens ont passé des essais, vous vous souvenez des vôtres ?

Oh oui très bien. Le rendez-vous a duré 25 mn, j’ai dû parler 10 mn de ce qui m’avait touché personnellement dans le scénario puis j’ai joué... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi