Trop de fictions policières sur France Télévisions, déplorent des réalisateurs

Du sang, du sang et encore du sang. L'U2R (Union des réalisatrices et réalisateurs), qui regroupe 130 réalisateurs et réalisatrices, a mené une vaste étude sur deux ans concernant "l'ensemble des films diffusés sur toutes les antennes" en 2020 et 2021, comme elle le précise en introduction. L'occasion pour le syndicat de pointer le manque de diversité des genres sur les antennes du service public. Selon leur constat, 85% des unitaires diffusés en première et en deuxième partie de soirée l'année dernière (80% en 2020) appartiennent au genre policier alors que ce pourcentage était de seulement 11% sur TF1 et même de 1% sur M6.

"La tendance se confirme et s'amplifie de manière caricaturale"

"Il est désespérant de faire année après année, le même constat et de voir la situation continuer de s'aggraver. Malgré un rapport sévère du CSA, la tendance se confirme et s'amplifie de manière caricaturale", déplore l'U2R, qui fait référence à un rapport de 2019 du gendarme de l'audiovisuel désormais connu sous le nom d'ARCOM. Pour le syndicat des réalisatrices et réalisateurs, une des explications de ce manque de diversité chez France Télévisions s'expliquerait par la mise en place d'une direction de la fiction commune à toutes les chaînes, qui est actuellement dirigée par Anne Holmes.

Interrogé par l'AFP, Laurent Jaoui, président de l'U2R, déplore : "Quand on demande pourquoi privilégier le polar, on nous répond : 'C'est simple à faire,...

Lire la suite


À lire aussi

"Ca bloque du côté de France 2" : Sophie Davant déçue de ne pas tourner de fictions à la télévision
Anne Holmes (FTV) : "L'exposition des fictions françaises sur France Télévisions va augmenter"
Denis Brogniart dans #QHM : "'Koh-Lanta' réalise des audiences qui n'existent quasiment plus à la télévision !"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles