Fiat envisage de bannir le gris de son catalogue

Fiat envisage de bannir le gris de son catalogue

Fiat commence à retrouver des couleurs. La marque italienne était en grande difficulté en Europe, où seule la 500 rencontre vraiment du succès. Le monospace 500 L a quitté la gamme en 2022. Les 500X, Tipo et Panda sont vieillissantes et plus vraiment à la page. C’était aussi tout le but de la fusion PSA/FCA (nouvellement Stellantis) : relancer les marques du feu groupe Fiat-Chrysler, lesquelles étaient à l’agonie, ou presque. Première grande nouveauté attendue : la 600. Modèle historique de Fiat des années 60, elle avait déjà été personnifiée en 1998, avec la « Seicento ». Cette fois-ci, il s’agira d’un crossover électrique qui devrait reprendre le style du concept Centoventi (2019). Viendra ensuite le Multipla, un SUV familial électrique prévu pour 2025 et qui viendrait remplacer le 500X.

La 500, le laboratoire de Fiat

D’ici là, la marque continue de capitaliser sur sa mini citadine 500. Renouvelée en 2020, la 500 reste un incontournable pour Fiat, et, surtout, sa plus fidèle ambassadrice. Elle incarne l’élégance et la Dolce Vita à l’italienne, une voiture sensuelle et enjôleuse. Pour marquer encore plus ce trait, la marque réfléchit sérieusement à faire disparaître de son catalogue une couleur triste et morne : le gris. C’est ce qu’a confié son PDG Olivier François à nos confrères néerlandais d’Auto Week. « J'envisage sérieusement d'abandonner la couleur grise. Une récession se profile et nous sommes une marque joyeuse et colorée, une marque anticyclique et anticrise. » La 500 et la Panda pourraient être les premiers modèles de la gamme à dire définitivement non au...Lire la suite sur Autoplus