"Fiasco total" : pendant le Covid, les communions et les baptêmes bouleversés

·1 min de lecture

Depuis le début de l'épidémie de Covid-19, l'organisation des célébrations religieuses a été très perturbée en France, en particulier à cause des interdictions d'accès aux lieux de culte puis des mesures de restriction imposées. Au printemps, ce sont désormais les communions des enfants catholiques, qui se déroulent bien souvent à cette saison, qui se retrouvent bousculées par les règles anti-Covid, ainsi que les baptêmes. Rassemblements impossibles dans l'espace public, nombre de convives forcément restreint, déplacements limités jusqu'au 3 mai… Autant de causes de déception pour beaucoup de familles.

>> Retrouvez Europe matin week-end en podcast et en replay ici

"C'est frustrant"

Axel, 10 ans, a ainsi attendu un an avant d'entendre le son des cloches fêtant sa communion, ce rituel incontournable au sein des familles catholiques. La cérémonie a finalement bien eu lieu, mais en plein troisième "confinement" et en comité réduit. "C'est frustrant et c'est même triste parce que tout le monde se rappelle sa première communion", regrette sa maman, Hélène, au micro d'Europe 1. "Moi, je m'en rappelle. C'était une fête qui réunissait les grands-parents, les oncles, la marraine, le parrain… Là, c'est seulement une célébration à l'église. Tout ce qui va normalement avec, donc la fête, ça n'a pas eu lieu."

>> EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation dimanche 25 avril

Trois enfants sur 25

Au-delà de la déception des familles, la tâche est également fortemen...


Lire la suite sur Europe1