Fiasco au Stade de France: Macron réitère "sa confiance" à Darmanin et appelle à "tirer toutes les conséquences"

Emmanuel Macron à Marseille jeudi 02 juin. - AFP
Emmanuel Macron à Marseille jeudi 02 juin. - AFP

Lors de son déplacement à Marseille consacré à l'éducation ce jeudi, Emmanuel Macron est revenu sur les incidents qui ont émaillé la finale de Ligue des champions samedi dernier à Saint-Denis.

Alors qu'il s'offrait un bain de foule dans la cité phocéenne qu'il l'avait accueilli pour son dernier meeting pré-second tour de la présidentielle, le chef de l'État interrogé sur les violences qui ont eu lieu aux abords du stade de France s'est montré optimiste et a redit sa confiance au préfet Didier Lallement et à son ministre, Gérald Darmanin.

"Je veux redire ici ma confiance aux intéressés"

Tandis que son ministre de l'Intérieur était auditionné par le Sénat la veille - séquence pendant laquelle il a finalement présenté des excuses sur l'usage "disproportionné" des gaz lacrymogènes -, le président de la République a tenu à "redire (sa) confiance aux intéressés."

"Je ne dirai pas ce que je dis au ministre (...) Les ministres je les nomme et j'ai confiance en eux (...) C'est le cas aussi du ministre de l'Intérieur (...) Et aussi du préfet qui représente la République et l'ordre public (...) Je veux redire ici ma confiance aux intéressés", a-t-il souligné lors d'un bain de foule.

"Que le gouvernement puisse faire son travail et en toute transparence qu'on puisse tirer tous les enseignements", a ajouté le chef de l'État.

"On continuera"

Loin d'émettre des réserves sur l'accueil sécurisé que sera en capacité de fournir l'Hexagone lors de prochains gros évènements sportifs, Emmanuel Macron s'est montré positif. "On continuera", a-t-il affirmé.

"La France a toujours montré qu'elle pouvait accueillir de grands évènements. On l'a montré avec l'Euro (...) On tirera toutes les conséquences de ce match (...) Mais beaucoup de ces finales ont malheureusement eu des évènements plus dramatiques (...)

"Nous nous apprêtons maintenant à accueillir rugby et JO", a-t-il conclu, tourné vers l'avenir.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles