Pourquoi on a adoré Boîte noire, polar parano vertigineux de Yann Gozlan

·1 min de lecture

Scotchée à mon fauteuil pendant deux heures ! Tel fut mon état - et pas seulement d'esprit !- devant Boîte noire, le nouveau long de Yann Gozlan (Un homme idéal, Burn out), en salles ce mercredi, après avoir décroché le Valois du Public au Festival du Film Francophone d'Angoulême 2021. Et pour cause : ce thriller à suspense s'avère immersif, palpitant, et surtout passionnant. Sur le papier déjà, l'intrigue interpelle : que s’est-il passé à bord du vol Dubaï-Paris avant son crash dans le massif alpin ? Un jeune technicien du Bureau d'enquêtes et d'analyses pour la sécurité de l'aviation civile (BEA), Mathieu Vasseur, se retrouve en charge de l'enquête pour déterminer les causes exactes du crash aérien, après la disparition mystérieuse de son supérieur. Si la piste de l'acte terroriste est d'abord privilégiée, son analyse minutieuse des boîtes noires va le pousser à mener en secret sa propre investigation...

Ce qui saisit en premier lieu le spectateur, c'est bien évidemment l'idée de percer le mystère de ces fameuses boîtes noires, dont on a souvent entendu parler à la télévision ou dans les journaux, sans véritablement savoir ce qu'elles renferment précisément. Et c'est là la force du film de Yann Gozlan : nous ouvrir les portes d'un monde peu connu, celui du BEA, autorité responsable des enquêtes de sécurité dans l’aviation civile, et nous faire vivre de l'intérieur, de manière à la fois très précise, très technique mais aussi et surtout très didactique, les investigations autour (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

"C’est un bout de notre vie qui s’en va " : le touchant hommage de Vanessa Paradis à Jean-Paul Belmondo
"Il a fait monter un chameau dans une chambre d'hôtel !" : Claude Lelouch se souvient des canulars improbables de Jean-Paul Belmondo (VIDEO)
Alessandro, le petit-fils de Jean-Paul Belmondo, rend hommage à l'acteur dans un texte poignant
La Boum 2 (TFX) : que devient Pierre Cosso, l'amoureux de Vic alias Sophie Marceau ? Il mène une vie de rêve ! (PHOTO)
Mort du comédien italien Nino Castelnuovo (Les Parapluies de Cherbourg, Le Patient anglais)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles